Avertir le modérateur

05/03/2009

T.O. prend la porte... et atterrit à Buffalo

APTOPIX-Giants-Cowboy_Corm-716402.JPG

Albert Haynesworth à Washington pour 100 millions de dollars sur sept ans, Matt Cassel à Kansas City, Bart Scott à New York, le marché des free agents bat son plein. Mais la nouvelle la plus retentissante est tombée jeudi. Terrell Owens quitte Dallas. Par ici la porte. Le plus insupportable et le plus extravagant des receveurs a fini par user la patience des dirigeants des Cowboys. Après avoir épuisé celle de ses coéquipiers... Et s'être fait détester à San Francisco et Philadelphie, ses deux franchises précédentes.


Totalement mégalo, mais parfois génial et showman invétéré, T.O. exigeait un nombre de ballons minimum à son QB Tony Romo. Il était d'ailleurs jaloux de la relation privilégiée qui s'était établie sur le terrain entre Romo et le tight end Jason Witten. Quant à Roy Williams, l'autre receveur star recruté l'an dernier, il n'a quasiment pas pu voir la balle de l'année ! En 2009, ça va changer.

Terrell Owens, lui, rejoint les Buffalo Bills, où il a signé pour un an et 6,5 millions de dollars. Une destination plutôt inattendue, et pas franchement glamour. T.O. devra faire avec un QB, Trent Edwards, dont c'est seulement la 2e saison comme titulaire.

10/02/2009

Jeux de dupes

wildcat.run.ronnie-brown.2.jpg

Pour tous ceux qui croient encore que le football américain se résume à un affrontement de bourrins, parlons un peu jeu. Et même trick plays comme disent les Américains. Késaco ? Un bon tour de cochon joué à l'adversaire. Des jeux inattendus qui mettent la défense adverse à mal. Cette année, ce sont les Miami Dolphins qui ont marqué les esprits en imposant leur formation Wildcat. Dans ce type de schéma offensif, le running back Ronnie Brown ou son compère Ricky Williams reçoit directement le ballon après le snap. Il peut alors se transformer en QB, ou déclencher sa course. Et ça fait des dégâts. Les Dolphins qui avaient un bilan 1-15 en 2008 ont renversé la vapeur avec l'introduction de ce type de jeux. Ils ont même fessé les Patriots 38-13. Résultat : un bilan 11-5 cette année et l'accession aux play-offs.

 

Lire la suite

21:11 | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : nfl, jeux

04/02/2009

Unbelievable

aa.opgn-117643-mid.jpg

Un Super Bowl d'anthologie. Deux QB au sommet de leur art, des receveurs aux mains agiles, et même des défenseurs très offensifs. Rien ne manquait cette année à Tampa, et surtout pas les rebondissements. Les Steelers entrent dans l'histoire avec leur 6e titre mais les Cardinals leur ont offert une farouche opposition. On ne vous fera pas un résumé du match. Autant aller le voir directement.

A retenir tout de même l'incroyable réception du meilleur défenseur de l'année James Harrison, auteur d'un TD de 100 yards, et très énervé par ailleurs.

La finale s'est jouée à l'arrivée au concours de flags, et à ce petit jeu, ce sont les Cardinals qui ont perdu, bien trop indisciplinés. La médaille de la connerie à Karlos Dansby, venu percuter celui qui tenait le ballon pour un field-goal des Steelers. Et 15 yards dans la tronche.

Santonio Holmes a été élu MVP du match, lui qui a inscrit le TD décisif.

Mais la performance la plus marquante d'après moi est celle de Ben Roethlisberger. Sa capacité à échapper au sack et à trouver, même dans les situations les plus périlleuses, ses receveurs est bluffante.

Pour tous ceux qui s'inquiéteraient de la disparition de notre blog avec la  fin de la saison, soyez rassurés. Entre le Pro Bowl, la draft, et toutes ces petites anecdotes qui font le sel de Flag, on a encore beaucoup de choses à vous raconter.

 

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu