Avertir le modérateur

12/01/2009

coup sur la tête

CHARGERS.jpgLa belle histoire des Chargers est terminée. C'est triste, mais c'est la vie. Quand on a 4 victoires et 8 défaites au bout de douze matchs, se retrouver au deuxième tour des play-offs, c'est déjà un beau cadeau.

Mais perdre comme les Chargers ont perdu face aux Steelers, avec une seule action au troisième quart-temps (une interception), ça, ça fait très mal. Surtout quand le match bascule sur un punt qui atterri sur la tête d'un défenseur, ce qui autorise les Steelers a récupérer la balle.

Bon, on a pas encore retrouvé la vidéo de cette action, que vous pouvez voir dans le résumé de la NFL. En revanche, on a retrouvé le retour de punt de Santonio Holmes qui fait très mal. Tout est dans le saut de cabri.

Je vous laisse, je vais savourer la victoire des Eagles le reste de la journée...

04/01/2009

Game over, flea-flicker et prison-break

Ca y est, les play-offs, c’est parti et pas trop mal. D’abord, une remarque sur la victoire des Chargers sur les favoris Colts (fait pas bon être favori, cette année). Les prolongations sont le seul truc vraiment pas juste de ce sport. On tire à pile ou face, et celui qui récupère la balle a quand même un sérieux avantage. A tel point qu’on entend quelqu’un lâcher «game-over» au moment du toss. Bien vu.

 

Dans l’autre match du samedi, les Cardinals du vétéran Kurt Warner ont dominé «fair and square» les Falcons du rookie Matt Ryan. Et ça fait plaisir de voir que play-offs ou pas, Kurt Warner tente quand même des flea-flickers qui en jettent. Observation comme ça en passant, Larry Fitzgerald est sans doute une ordure de premier choix, mais c’est aussi un sacré WR.

 

Dans la série le Giants qui vit en dehors des clous, meet Mark Ingram, ancienne star reconvertie en détenu après une sombre histoire d’arnaque. Et ben notre ami Ingram a trouvé que c’était une bonne idée de s’échapper pour une très bonne raison (rassurez-vous, c’est pas complètement du prison break, il s’est tout simplement pas présenté pour sa mise sous écrou).

La raison, donc? Il voulait absolument assister au bowl (une finale universitaire) de son fils, running back en Alabama. Le fils a perdu, le père s’est fait chopé. Sacrée famille de winners.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu